Derniers articles

  • Le public est-il intéressé ?

    7 avril 2013, par Gwenaëla Caprani

    A l’origine, il y a les foires, et les forains.
    La séance de cinéma est une attraction pour militaires en permission et bonnes d’enfants, comme l’illustre parfaitement une des affiches des premières séances du Cinématographe Lumière à Paris, au Grand Café.
    Les premières projections datent de décembre 1895. Le succès est fulgurant : 33 spectateurs pour la première séance, puis rapidement la salle de 120 places est comble. On fait la queue pour y assister et avec plusieurs séances en continu, ce sont 2500 (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25